Menu 03 59 28 17 24
17 Avenue d'Amsterdam
59300 Valenciennes
Du lundi au vendredi
9h à 12h et 14h à 18h
03 59 28 17 24
CONTACTEZ-MOI

Maître Jean Thévenot
Avocat au Barreau de Valenciennes
CONTACTEZ-MOI
Vous appréciez, partagez !
Lefevbre Thevenot Télèphone03 59 28 17 24
Adresse17 Avenue d'Amsterdam
59300 Valenciennes

Honoraires du cabinet d’avocat au Barreau de Valenciennes

La fixation des honoraires de Maître Jean Thévenot s’effectue à la suite d’un entretien avec son client, au sein de son cabinet d’avocat au Barreau de Valenciennes. Il commence par une analyse approfondie du dossier et se charge, ensuite, d’en évaluer la complexité à partir des éléments clés de l’affaire. En se basant sur les caractéristiques de la situation, il détermine les stratégies à adopter pour une résolution assurée de l’affaire, et définit en même temps les moyens à mettre en œuvre pour intervenir dans l’intérêt exclusif de son client. C’est à partir de ces appréciations qu’il calcule alors la base de sa rétribution.

La rémunération de l’avocat

Maître Jean Thévenot ne base pas seulement le calcul de ses honoraires sur la nature de l’affaire que vous lui confiez. Il inclut dans ses estimations : ses frais de déplacement, le montant de ses recherches documentaires, le coût de ses investigations sur terrain, et les honoraires de tout autre intervenant susceptible de lui venir en aide (auxiliaires judiciaires, huissier de justice, expert médical, expert juridique, expert en assurance, etc.). Bien évidemment, sa notoriété et ses expériences jouent également un rôle important dans l’établissement de sa rémunération. Tout en tenant compte des informations légales relatives à la fixation des honoraires, l’avocat opère en toute transparence et propose des honoraires à la hauteur des prestations qu’il devra fournir pour le traitement de votre dossier.
Les conventions d’honoraires

Les conventions d’honoraires

La fixation des honoraires ne se fait pas de la même manière pour les différentes affaires que Maître Jean Thévenot prend en charge. Dépendamment de la nature de votre dossier, il peut opter pour :

Les honoraires au temps passé

Avec ce système de rémunération, l’avocat comptabilise chaque temps qu’il passe à analyser et à traiter le dossier. Lorsque ce dernier est clôturé, il calcule la totalité des heures travaillées, et la multiplie ensuite par le taux horaire convenu au préalable entre les deux parties. La somme ainsi obtenue constituera alors le montant de ses honoraires.

Les honoraires au forfait

L’avocat applique le système de rémunération au forfait lorsqu’il est sollicité pour une affaire ponctuelle. La somme qu’il impose à cet effet est définitive, non négociable, et est fixée en guise de rétribution pour couvrir l’ensemble des prestations à effectuer jusqu’à la clôture définitive du dossier. Dans le cadre de ce système, toute intervention supplémentaire nécessitera une nouvelle facturation, en plus du salaire forfaitaire initialement convenu.

Les honoraires au résultat

Les honoraires au résultat sont généralement complémentaires au salaire forfaitaire ou au temps passé. Avec ce principe de rétribution, un salaire de base est convenu entre les deux parties, et le client est tenu de le verser à l’avocat, quelle que soit l’issue de la démarche judiciaire. Si le résultat du procès est à l’avantage du client, celui-ci devra payer une deuxième tranche de rémunération à son avocat, proportionnellement aux gains qu’il a acquis à la suite de décision du juge.
L’aide juridictionnelle

L’aide juridictionnelle

L’aide juridictionnelle est un financement de l’Etat français qui assure la prise en charge des frais de justice des particuliers. Cette subvention permet ainsi au client de jouir d’une aide financière pour la couverture des honoraires de son avocat, à titre partiel ou en totalité. Mise à part la rémunération des avocats, cette contribution de l’Etat permet également de couvrir le coût des prestations des huissiers de justice, des experts médicaux et des experts juridiques.
Elle peut être octroyée à tout contribuable sous quelques conditions, que ce dernier soit mis en examen, qu’il soit condamné, ou qu’il soit accusé. Et même si le demandeur est un témoin assisté ou qu’il décide de constituer partie civile, il peut en bénéficier à condition que :
  • L’action en justice concernée par sa demande de subvention soit fondée
  • Ses revenus mensuels ne soient pas supérieurs au plafond imposé par le cadre légal
  • Il ne bénéficie d’aucune assurance couvrant déjà ses frais de justice

La contestation des honoraires

Une contestation des honoraires peut avoir lieu lorsque le client les juge erronés. Pour ce faire, il peut saisir le médiateur de la consommation ou le Bâtonnier. Il est important, en premier lieu, de discuter de la problématique pour dissiper tout malentendu.
La saisie du médiateur de la consommation comme du Bâtonnier se fait par l’envoi d’un courrier sous pli recommandé avec accusé de réception. Le professionnel se chargera alors d’analyser la contestation en question. Il lui appartient de proposer une solution adaptée pour assurer le règlement du différend.
Coordonnées du médiateur de la consommation de la profession d’avocat :
Délégué du Médiateur de Valenciennes
Avenue des Dentellières BP 46959322 VALENCIENNES CEDEX
Vous appréciez, partagez !
Lefevbre Thevenot Télèphone03 59 28 17 24
Adresse17 Avenue d'Amsterdam
59300 Valenciennes